Glossaire

Agrammatisme 

Trouble rencontré dans les aphasies d'expression et caractérisé par la réduction des marques syntaxiques en général.
 

Attention conjointe

L'enfant a la capacité d’orienter son regard dans la direction indiquée par le doigt de l’autre, puis il comprend que l'adulte a aussi cette capacité de regarder ce que l'enfant lui montre du doigt. Les deux protagonistes sont en mesure de s'intéresser en même temps à un même objet; l'un comprend l'attention de l'autre de partager un centre d'attention.

Quand un adulte montre à l’enfant un objet en pointant du doigt, celui-ci va regarder ce que regarde l’adulte, et non le doigt. A son tour, l’enfant cherchant à attirer l’attention de l'adulte, pointe son doigt pour désigner un objet. Ce test simple est un très bon reflet de la capacité du bébé à prêter à autrui une intention, capacité altérée chez les nourrissons autistes.

Babillage canonique 

Production de syllabes (consonne + voyelle). Il apparaît entre 6 et 8 mois.

Babillage mixte

Alternance de sons et de syllabes.

 

Babillage rudimentaire 

Production de sons.

Enfant hypotonique

Hypotonie des membres, retrait psycho-affectif, enfant qui coule dans les bras, difficile à porter

Evaluation de la succion

- Les premiers mois​

L’enfant s’endort-t-il sur le sein ?

La succion est-elle trop longue ?

Existe t'il des fuites de lait par les commissures labiales ? des fausses routes ?

- Vers 9 mois: 

Comment s’est passée l’introduction des petits morceaux ?

Existence d’un bavage ?

Fente sous-muqueuse

La fente vélo-palatine sous-muqueuse est une forme particulière de fente vélaire avec déhiscence musculaire et osseuse recouverte par un plan muqueux oral et nasal. Il existe des reflux de lait par le nez dès la naissance et le pronostic orthophonique est également engagé. La fente vélaire peut perturber la succion-déglutition à la naissance de manière variable. Dans les formes non syndromiques une alimentation normale, y comprise au sein, est envisagée. Dans les formes syndromiques on peut avoir de risques des fausses routes. La fente vélaire perturbe la physiologie de la trompe d'Eustache qui peut induire un mauvais drainage de l'oreille moyenne avec des infections récurrentes (otites) et un retentissement sur l'audition (hypoacousie de transmission). Cette embryopathie apparaît entre la 7ème et la 12ème semaine de grossesse suite à un défaut partiel de fusion des processus palatins. Les causes impliquent des facteurs génétiques et environnementaux.

 

Inintelligible 

Qu’on ne peut pas comprendre.

 

Langage 

Ensemble des symboles (de manière usuelle, des mots ou des signes) organisés pour communiquer.

 

Lexique 

Ensemble des mots de vocabulaire constituant une langue.

Négligence

Définition de Gaudin J., 1993: "Situation dans laquelle le responsable de l’enfant, de façon délibérée ou en raison d’une inattention inhabituelle, lui fait éprouver des souffrances réelles évitables et/ou ne lui donne pas un ou plusieurs des ingrédients généralement considérés essentiels au développement des capacités physiques, intellectuelles et émotives d’une personne. La négligence envers les enfants est le terme le plus souvent utilisé pour décrire l’incapacité des parents ou du responsable de l’enfant d’assurer à celui-ci des soins de santé ; de le surveiller ; de lui assurer une alimentation saine ; veiller à son hygiène personnelle ; de lui manifester de l’affection ; de l’éduquer ; ou de lui assurer un logement sécurisé. Cette définition comprend également l’abandon ou l’expulsion d’un enfant, ainsi que différentes formes d’inattention aux besoins de celui-ci »

Plus simplement, la négligence serait l’incapacité, de la part du parent, de répondre aux besoins de l’enfant, de telle manière que son développement serait entravé et sa sécurité malmenée. Selon Garret-Gloanec N. et coll, il n'y aurait, pour eux, négligence qu’en fonction des effets sur l’enfant et non en fonction uniquement des critères parentaux.

Orthophonie

Discipline paramédicale qui s'intéresse aux personnes présentant des troubles de la communication et du langage parlé ou écrit.

Code de la santé publique (Art. Ier article L.4341-1) : « est considérée comme exerçant la profession d'orthophoniste toute personne qui exécute habituellement des actes de rééducation constituant un traitement des anomalies de nature pathologique, de la voix, de la parole et du langage oral ou écrit, hors la présence du médecin ».

Otite séro-muqueuse

L'otite séromuqueuse (otites séreuse et sécrétoire) est une inflammation chronique de la muqueuse de l'oreille moyenne qui s’accompagne d’un épanchement chronique après 3 mois. Sa prévalence est bimodale avec un premier pic chez les enfants de moins de 2 ans et un deuxième chez ceux de 5 ans. La prévalence décroît ensuite à partir de 6 ans.

Chez la plupart des enfants, l'otite séromuqueuse guérit généralement spontanément en quelques mois mais son évolution peut être fluctuante et traînante. Des complications peuvent survenir, en particulier dans les situations à risque telles qu’une surdité préexistante ou une pathologie vélaire. La plus fréquente de ces complications est la diminution de l’audition avec un risque chez l’enfant de répercussions sur l’acquisition de la parole et des apprentissages.

 

Parole 

Production du langage, avec son articulation.

Phacomatoses

Ce sont des pathologies génétiques neuro-cutanées. La neurofibromatose de type 1 (NF1), ou maladie de von Recklinghausen, en est la plus fréquente. Parmi les signes cliniques connus, on recherche particulièrement la présence de tâches café au lait, de lentigines, et de neurofibromes cutanés ou sous-cutanés. La NF1 est une cause de troubles des apprentissages.

La maladie de von Hippel-Lidau et la Sclérose Tubéreuse de Bourneville, sont aussi des phacomatoses.

 

Phonèmes / Phonologie 

Il s’agit des sons / Ensemble des principes ou règles déterminant les systèmes de sons dans telle ou telle langue naturelle.

Pointage proto-déclaratif

Le pointage est une des bases de la communication chez l’enfant à partir de 10-12 mois, chez les enfants entendants tout comme chez les enfants sourds.  Il peut apparaître quelques mois avant chez certains (notifié dans le carnet de santé à 9 mois) ; ou plus tardivement, dans l’échelle de Brunet-Lézine à 14 mois.

L’enfant pointe un objet du doigt par un geste de signalement, ce n’est pas une intention de saisir l’objet. Il attire l’attention de l’adulte afin d’en faire un objet d’attention partagée.

Par ce geste, l’enfant crée un lien, identifie un spectacle connu. D’autre part, il vérifie par le regard que l’adulte partage bien son objet d’attention et qu’il partage sa représentation. Enfin, c’est la confirmation que ce qui est vu a un nom que l’adulte doit expliciter.

Son absence à partir de 12 mois marque un développement psychomoteur incomplet.

Pragmatique 

Utilisation du langage en situation sociale, et son interprétation selon le contexte de la communication.

 

Praxies 

Ensemble des fonctions de coordination et d’adaptation du mouvement volontaires de base dans le but d’accomplir une tâche donnée.

 

Sémantique 

Signification des mots et des phrases.

Signes évocateurs carences affectives/ Négligences (citations article Garret-Gloanec N.)

L’enfant est hypotonique (hypotonie des membres, retrait psycho-affectif, enfant qui coule dans les bras, difficile à porter) ou à l’inverse hypertonique (il se raidit autour de l’axe vertical, s’arc-boute, régurgite; les pleurs sont fréquents lorsqu’il est posé dans le lit, comme perdu dans le vide, se calmant dans les bras qui le tiennent verticaux).

La motricité est pauvre. Le bébé n’explore pas son corps. Il présente peu les jeux de main habituellement accompagnés de vocalises.

Un retard d’acquisition à la marche est possible.

La production sonore est peu diversifiée, les mouvements non dansants, raides ou explosifs ; l'éveil après le sommeil non progressif, sans passage par la rêverie.

Progressivement, un retard psychomoteur et un déficit cognitif (retard de langage, trouble de la concentration, etc.) peuvent apparaître.

Surdité congénitale (recherche de)

ATCD familiaux surdité/ prématurité, faible poids de naissance / infections pendant la grossesse (rubéole, CMV) / exposition in utero aux toxiques, alcool, tabac / traitement ototoxique (aminosides) / anoxie périnatale / infection grave (méningite purulente) / trauma du rocher / malformation faciale. Résultats des OEA/PEA à la maternité ?

 

Syntaxe 

Structure grammaticale permettant d’établir des phrases.

 

Trouble envahissant du développement/ Troubles du Spectre Autistique (Critères DSM 5​)

A. Déficits persistants dans la communication et les interactions sociales observés dans des contextes variés

1. Déficits de la réciprocité sociale ou émotionnelle.

2. Déficits des comportements de communication non verbaux utilisés au cours des interactions sociales.

3. Déficits du développement, du maintien et de la compréhension des relations.

B. Caractères restreints, répétitifs de comportements, des intérêts ou des activités (au moins 2 éléments d'une liste)

1. Caractère stéréotypé ou répétitif des mouvements, de l’utilisation des objets ou du langage.

2. Intolérance au changement, adhésion inflexible à des routines ou à des modes comportementaux verbaux ou non verbaux ritualisés.

3. Intérêts extrêmement restreints et fixes, anormaux soit dans leur intensité, soit dans leur but.

4. Hyper ou hyporéactivité aux stimulations sensorielles ou intérêt inhabituel pour les aspects sensoriels de l’environnement.

C. Les symptômes doivent être présents dès les étapes précoces du développement (mais ils ne sont pas nécessairement pleinement manifestes avant que les demandes sociales n’excèdent les capacités limitées de la personne, ou ils peuvent être masqués plus tard dans la vie par des stratégies apprises)

D. Les symptômes occasionnent un retentissement cliniquement significatif en termes de fonctionnement actuel, social, scolaire (professionnels ou dans d’autres domaines importants).

E. Ces troubles ne sont pas mieux expliqués par un handicap intellectuel (trouble du développement intellectuel) ou un retard global du développement. La déficience intellectuelle et le trouble du spectre de l’autisme sont fréquemment associés. Pour permettre un diagnostic de comorbidité entre un trouble du spectre de l’autisme et un handicap intellectuel, l’altération de la communication sociale doit être supérieure à ce qui serait attendu pour le niveau de développement général.

Spécifier si :

- avec ou sans déficit intellectuel associé ;

- avec ou sans altération du langage associée ;

- associé à une pathologie médicale ou génétique connue ou à un facteur environnemental ;

- associé à un autre trouble développemental, mental ou comportemental ;

- avec catatonie.

Troubles Spécifiques des apprentissages  (critères DSM 5)

- Ils sont affirmés par des outils d'évaluation standardisés révélant des scores déficitaires en référence aux normes attendues pour l'âge.

- Ils sont spécifiques, ne pouvant pas être entièrement expliqués par une autre pathologie sensorielle (surdité, vision), neurologique (lésion cérébrale innée ou acquise), intellectuelle ou psychiatrique (troubles du développement de la personnalité, de la sphère émotionnelle et/ou comportementale), ni par un manque d'apport socio-culturel.

- Ils sont durables, persistants depuis au moins 6 mois en dépit d'une prise en charge individualisée et d'une adaptation pédagogique ciblée; ils persisteront tout au long de la vie.

- Ils sont présents dès les premières étapes du développement, mais ils peuvent se manifester plus tardivement (lorsque l'enfant n'arrive plus à mettre en place des stratégies de compensation de ses troubles).

- Ils interfèrent de façon significative avec la réussite scolaire, le fonctionnement professionnel ou les activités de la vie courante.

 

Références

  • Dictionnaire Larousse.

  • Garret-Gloanec N, Pernel A-S. Conséquences des négligences parentales sur les bébés. Inf Psychiatr. 15 nov 2012;me 88(3):195‑207.

  • Gaudin J. Child neglect: a guide for intervention. Washington : U.S. Department of Health and Human Services, 1993.

  • RESERVES IU--TD. Orphanet: Fente vélaire [Internet]. [cité 24 juill 2018]. Disponible sur: https://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=99772 

  • Code de la santé publique. Legifrance [Internet]. [cité 24 juill 2018]. Disponible sur: https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?cidTexte=LEGITEXT000006072665

  • Haute Autorité de Santé - Otite séromuqueuse de l’enfant – Les yoyos pour restaurer l’audition [Internet]. [cité 16 juill 2018]. Disponible sur: https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2762102/fr/otite-seromuqueuse-de-l-enfant-les-yoyos-pour-restaurer-l-audition

  • Masson E. Phacomatoses [Internet]. EM-Consulte. [cité 29 avr 2018]. Disponible sur: http://www.em-consulte.com/article/2505/phacomatoses

  • HAS. Comment améliorer le parcours de santé d’une enfant avec troubles spécifiques du langage et des apprentissages? 2017.

  • Haute Autorité de Santé. Autisme et autres Troubles envahissants du Développement: Etat des connaissances hors mécanismes physiopathologiques, psychopathologiques et recherche fondamentale. 2010.

  • Lachaussée S, Bednarek S, Absil G, Vanmeerbeek M. Les enfants négligés : ils naissent, ils vivent mais ils s’éteignent. Carnet Notes Sur Maltraitances Infant. 2012;(1):4‑9.

  • Morgenstern A, Leroy M, Mathiot E. Le pointage chez l’enfant: du gestuel au linguistique. In: Congrès Mondial de Linguistique Française [Internet]. EDP Sciences; 2008 [cité 23 nov 2017]. p. 164. Disponible sur: http://dx.doi.org/10.1051/cmlf08170

  • Brunet-Lézine. Echelle de Brunet Lézine revisitée.

  • Bruner J. Savoir faire, Savoir dire. Puf; 2011. 320 p. (Psychologie d’aujourd’hui).

Pour nous adresser une remarque/suggestion:

Contact