Repérage des troubles du langage oral : parcours de l'enfant à 3 ans

Des anomalies ont-elles été repérées?

- les parents,

- les professionnels de la petite enfance, 

- le médecin de l'enfant,

- le médecin de la PMI 

- professionnels en milieu scolaire

Repérage de l'enfant avec difficultés dans la vie quotidienne, sociale et/ou scolaire

Existence d'une difficulté?

- du langage oral

- d'adaptation sociale et/ou scolaire

Attention aux autres signes d'appels indirects:

- Lenteur,

- Sous investissement du langage,

- Opposition, agitation

- Comportements d'évitement,

- Manifestations somatiques non spécifiques (douleurs, sommeil, appétit, humeur..)

Mise en place d'une PÉDAGOGIE DIFFÉRENCIEE des enfants ayant des difficultés dans le langage oral/ la communication

Mesures de stimulation intensive, avec communication directe et spécifique, entre l'adulte et l'enfant, au sein de la classe.

ACTEURS

Selon ce repérage, le médecin de l'enfant sera de toutes façons informé des difficultés de l'enfant, si elles sont d'emblée sévères, ou si elles persistent à 3 ou 6 mois de pédagogie différenciée.

ORIENTATION

Prise en charge de Niveau 1 - Démarche diagnostique

Professionnels de proximité de ville :

- Médecin généraliste en lien avec médecins de PMI 

- Rééducateurs si nécessaire

Anamnèse

- Quelle est la plainte?

- ATCD familiaux troubles du langage et des apprentissages? ( = c'est un facteur de risque)

ATCD personnels périnataux, dont la prématurité

Développement de l'enfant ? (axe médical, cognitif, psychologique, comportemental, relationnel)

- Prise en charge déjà effectuée?

- Appétences et rejets de l'enfant? (jeux, relations, centres d'intérêt, etc.)

- Conditions de vie? (environnement, bilinguisme?)

Examen clinique

  • Déterminer le niveau de difficulté

Accéder aux Repères à 3 ans

Accéder au Questionnaire DLP 3

Accéder aux Signes d'alerte à 3 ans

  • ​Un défaut de concordance de l’examen de l’enfant avec les repères développementaux doit faire rechercher une cause. Eliminer les diagnostics différentiels, différents selon les âges

Accéder à Enquête à 3 ans

ACTEURS

La prématurité est un facteur de risque en soi de lésion neurologique.

 

Les enfants nés < 34SA , ou avec un poids de naissance  <1500g sont suivis par le réseau Grandir Ensemble en Pays de la Loire;

Soyez vigilants avec les enfants présentant un âge gestationnel <37SA car ils présentent aussi un risque.

A NOTER

Prise en charge de Niveau 1 - Conduite à tenir

Professionnels de proximité de ville :

- Médecin généraliste en lien avec médecins de PMI 

- Rééducateurs si nécessaire

Le retard de langage est secondaire à une autre pathologie

Les deux prises en charges seront associées

Il n'y a pas d’argument pour une cause secondaire: 

La recherche de Signes d'alerte à 3 ans est-elle positive?

  • Si NON (Difficultés d’expression modérés sans anomalie de la compréhension)

Mesures pédagogiques : information des parents

Rassurer la famille et l’enfant.

Donner rendez-vous dans 3 à 6 mois pour contrôler l’évolution et rechercher à nouveau un argument pour une pathologie secondaire

  • Si OUI ou persistance des difficultés de l’enfant dans sa vie quotidienne malgré les adaptations pédagogiques (famille, école) 

Bilan orthophonique d’emblée et rééducation si nécessaire +/- autres bilan accessibles en Niveau 1.

Autres prescriptions réalisables en NIVEAU 1 

  • Le psychologue 

En cas de situations d’incertitude : Bilan psychométrique dans le cadre d’une évaluation psychologique et neuropsychologique

But: apprécier et comprendre le fonctionnement cognitif de l'enfant, par une échelle étalonnée et standardisée.

  • Le psychologue clinicien spécialisé en neuropsychologie:

Si besoin d’évaluation des différentes fonctions cognitives transversales (attention, fonctions exécutives).

  • Le pédopsychiatre :

Si le trouble génère une souffrance psychologique et/ou des difficultés relationnelles et/ou du comportement

ACTEURS

Guide HAS du parcours de santé des enfants présentant un trouble spécifique du langage et des apprentissages.

A NOTER

Même une difficulté fonctionnelle dans le langage oral, requiert une attention particulière. 

Lire Orientations

 

A TELECHARGER

Conseils aux parents

EN SAVOIR PLUS

Prise en charge de Niveau 1 - Suivi de l'enfant

Professionnels de proximité de ville :

Médecin généraliste en lien avec médecins de PMI et le médecin de l'Education Nationale

  • Progrès de l'enfant

Impact minime du trouble des apprentissages

- en situation scolaire

- dans la vie quotidienne

> Décider d'une date d'arrêt de la rééducation + date réévaluation

  • Absence d'évolution notable ou Persistance d'une limitation d'activité

- en situation scolaire

- et/ou dans la vie quotidienne

Ou objectivation de troubles non initialement repérés 

> Orientation vers une équipe de NIVEAU 2

  • En situation intermédiaire​​

- Troubles importants ou n'évoluant pas suffisamment: ​

> Orientation vers une équipe de NIVEAU 2

- Difficulté à  confirmer le diagnostic ou absence de progression ou difficulté à fixer objectifs de prise en charge:

> Orientation vers une équipe de NIVEAU 3

ACTEURS

EN SAVOIR PLUS

Références

  • HAS. Comment améliorer le parcours de santé d’une enfant avec troubles spécifiques du langage et des apprentissages? 2017.

Pour nous adresser une remarque/suggestion:

Contact